Marketing GDPR

marketing en gdpr

Introduction :

Le GDPR (General Data Protection Regulation) est un aspect important dans le monde du marketing.

Il s’agit d’un règlement sur la protection des données qui s’applique à toute entreprise traitant des données personnelles dans l’UE. Les données à caractère personnel comprennent toute information concernant une personne physique identifiée ou identifiable. Toute entreprise basée dans l’Union économique européenne ou ayant des clients dans l’UE doit se conformer au GDPR si elle traite des données personnelles de ces personnes.

marketing en gdpr

Pourquoi le GDPR est-il important pour le marketing ?

  • Transparence accrue : les entreprises devraient être plus transparentes sur la manière dont elles utilisent les données des clients, sur ce qu’elles en font et sur les raisons de cette utilisation. Les clients disposent ainsi de plus d’informations sur la manière dont leurs données sont utilisées par les entreprises, ce qui leur permet de prendre de meilleures décisions quant aux entreprises auxquelles ils font confiance.

  • Amélioration de la protection de la vie privée et de la sécurité : en définissant des règles claires sur l’utilisation des données, les entreprises peuvent mieux protéger les données personnelles de leurs clients. Cela oblige les entreprises à s’assurer que leurs systèmes sont suffisamment sûrs pour protéger ces informations contre les pirates informatiques et autres acteurs malveillants.

  • Renforcer la confiance : les clients sont plus susceptibles de faire confiance aux entreprises qui respectent les règles du GDPR, car ils savent que leurs données personnelles sont légalement protégées. Cette confiance permet aux entreprises d’intéresser plus facilement les gens à leurs produits ou services en établissant un lien de confiance.

  • Responsabilité accrue : Le GDPR garantit que les entreprises ne collectent ni n’utilisent plus d’informations que nécessaire pour fournir leurs services. Cela signifie que les entreprises ne peuvent pas collecter au hasard des données sur toutes les personnes qui s’inscrivent à leurs services. En cas d’infraction, les entreprises sont tenues pour responsables.

Quel est l’impact du GDPR sur le marketing numérique ?

  • Traitement légal des données : Le GDPR permet aux entreprises de traiter les données personnelles des utilisateurs si elles disposent de l’une des six bases légales, telles que le consentement, le contrat, l’obligation légale, l’intérêt légitime, l’intérêt vital, le devoir public ou l’intérêt légitime à des fins de marketing.

  • Consentement marketing : le GDPR exige le consentement explicite des clients pour l’utilisation de leurs données personnelles. Sans consentement, les données personnelles ne peuvent pas être utilisées dans les stratégies de marketing numérique.

  • Droits et gestion des données : Le GDPR accorde aux utilisateurs plusieurs droits sur leurs données, tels que le droit d’être informé, d’accéder à leurs données, de demander la rectification de données inexactes, le droit à l’oubli et le droit de s’opposer au traitement de leurs données.

  • Annonces contextuelles : Le GDPR apporte des changements au secteur de la publicité, en particulier en ce qui concerne les publicités contextuelles qui ciblent le contenu et les requêtes de recherche des utilisateurs, plutôt que leurs profils.

  • Marketing par courriel : le GDPR exige un consentement explicite pour le marketing par courriel. Les spécialistes du marketing doivent également proposer une option de retrait même si une personne a déjà donné son consentement.

Ce que les spécialistes du marketing numérique n’aiment pas dans le GDPR :

  • Coût de la mise en conformité avec le GDPR : la mise en conformité avec la législation GDPR peut avoir des coûts importants, en fonction du type et de la quantité de données personnelles traitées.

  • Il est temps de mettre en œuvre le GDPR : La mise en conformité avec le GDPR peut s’avérer complexe et chronophage, obligeant les responsables marketing à redéfinir leurs stratégies au fur et à mesure que leur marque se développe.

  • Coût de la non-conformité : les amendes pour violation du GDPR peuvent être importantes, jusqu’à 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires annuel global d’une organisation pour l’année précédente.

  • Réglementation excessive/trop stricte : certains spécialistes du marketing ont du mal à accepter que le gouvernement tente de les réglementer, estimant qu’une réglementation excessive peut nuire à leur créativité et à leur innovation.

Liste de contrôle pour la conformité au GDPR dans le domaine du marketing :

  1. Audit de la base de données : identifiez toutes les données à caractère personnel contenues dans votre base de données, leur origine, la manière dont elles sont utilisées et l’endroit où elles sont stockées.

  2. Définir et établir votre traitement légal : définissez le type d’entreprise que vous dirigez/représentez, la manière dont vous traitez les données à caractère personnel et les activités de traitement que vous menez. Pour le marketing, la base juridique du traitement des données est probablement l’intérêt légitime ou le consentement.

  3. Consentement : assurez-vous que vous disposez d’un consentement valable pour chaque utilisation pour laquelle vous avez besoin d’un consentement et qu’il est suffisamment spécifique pour couvrir toutes vos utilisations.

  4. Acceptation et refus pour les courriels et les formulaires : assurez-vous d’avoir un système d’acceptation et de refus pour les lettres d’information, les abonnements aux courriels, les formulaires en ligne et tout autre endroit où vous recueillez des données.

  5. Mettez à jour votre politique de confidentialité : Mettez à jour votre politique de confidentialité en indiquant comment vous utiliserez les données des clients, qui y a accès, y compris les tiers tels que les annonceurs, et ce qui se passe si quelqu’un souhaite supprimer ses données de votre base de données.

  6. Utiliser des cookies publicitaires avec le consentement de l’utilisateur : Si vous utilisez des cookies publicitaires, ils doivent être accompagnés du consentement de l’utilisateur.

  7. Améliorer le système de gestion des données : assurez-vous de disposer d’un système de gestion des données bien documenté et sécurisé. Les droits des utilisateurs doivent être clairement énoncés et les utilisateurs doivent pouvoir exercer à tout moment leurs droits relatifs aux données dans le cadre du GDPR.

  8. Examen des fournisseurs/services externes : Examiner régulièrement les politiques de confidentialité et les contrats des fournisseurs ou services externes pour s’assurer qu’ils sont conformes au GDPR.

  9. Documentez tout : documentez vos méthodes de traitement et toutes les mesures que vous avez prises lors de l’audit de votre site web pour prouver votre conformité au GDPR.

Que se passe-t-il si vous ne respectez pas les règles ?

Si vous ne vous conformez pas aux exigences du GDPR, vous risquez des amendes pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4 % de votre chiffre d’affaires annuel, le montant le plus élevé étant retenu. Avez-vous besoin d’aide pour mettre en œuvre le GDPR ? Alors n’hésitez pas à nous contacter ou à profiter de l’un de nos abonnements GDPR!

Conclusion :

Le GDPR est un ensemble de règles complexes, mais il n’est pas impossible de s’y conformer. Avec une bonne préparation, vous pouvez faire en sorte que votre stratégie de marketing atteigne son potentiel. À long terme, le GDPR aidera tous les spécialistes du marketing à trouver de nouvelles façons d’entrer en contact avec les clients grâce à un contenu personnalisé.

.

Delen:

Meer berichten

Meer info: