Alternatives à Google Analytics conformes au GDPR : partie 2

Dans la première partie de ce blog, nous avons déjà établi que le GA4 ne résoudra pas les problèmes de Google concernant la conformité au GDPR. Il est donc conseillé de passer dès que possible à une alternative à l’AG qui soit compatible avec le GDPR. Dans cette partie du blog, nous allons discuter avec vous de cinq alternatives abordables et respectueuses du GDPR.

Alternatives à l'AG


1.1

Fathom


Fathom
est un outil bien connu d’une société canadienne. Pour utiliser Fathom, vous devez payer 13,08 € par mois pour 100 000 pages vues, 22,43 € par mois pour 200 000 pages vues et 41,13 € par mois pour 500 000 pages vues.

Ce faisant, vous pouvez avoir un maximum de 50 sites web. Fathom possède l’une des meilleures documentations sur la protection de la vie privée. L’application n’utilise pas de cookies, d’empreintes digitales ou d’autres techniques.

Fathom s’engage dans le traitement partiel des adresses IP, mais il fournit des accords de traitement clairs pour cela et n’utilise que des sous-traitants basés dans l’UE pour les données personnelles des personnes de l’UE et de l’EEE.

1.2
Simple Analytics

Simple Analytics est une société située aux Pays-Bas, avec des propriétaires néerlandais et des serveurs situés aux Pays-Bas. Vous pouvez utiliser Simple Analytics à partir de 19 € par mois.

Pour ce prix, vous obtenez un profil d’utilisateur et votre site doit être consulté moins de 100 000 fois par mois. Si vous avez plus de 100 000 vues par mois, vous devrez utiliser l’abonnement professionnel.

Cet abonnement coûte 59 € par mois et vous permet de bénéficier de 10 utilisateurs pour un maximum d’un million de pages vues. Si vous avez encore plus de vues, vous pouvez contacter Simple Analytics pour obtenir un compte d’entreprise.

Simple Analytics est intéressant parce qu’il ne traite pas de données personnelles et n’utilise pas de cookies ou de techniques similaires. Étant donné qu’ils n’utilisent pas de données à caractère personnel, ils sont totalement conformes au GDPR.

1.3
Analyse plausible

Plausible Analytics est une société basée en Estonie. Pour utiliser leur application, vous devez payer 8,41 euros pour un nombre illimité de membres de l’équipe. Comme pour Fathom, le nombre de sites web est limité à 50. Si vous obtenez entre 100 000 et 200 000 pages vues, vous payez 17,74 euros pour l’application, si vous avez entre 200 000 et 500 000 pages vues, vous payez 27,08 euros et si vous avez entre 500 000 et 1 million de pages vues, vous payez 45,76 euros.

Le grand avantage de Plausible Analytics est qu’ils n’utilisent que des serveurs basés en Europe. En outre, vous avez la possibilité d’héberger vous-même Plausible, ce qui vous permet de choisir l’hébergement des données.

Même lorsque vous utilisez la version Cloud, aucune donnée personnelle n’est traitée. Aucun cookie ou autre technique similaire n’est utilisé. Malgré cela, ils proposent des accords avec les transformateurs.

Étant donné qu’aucune donnée personnelle n’est traitée et qu’aucun cookie n’est utilisé, cette application est totalement conforme au GDPR.

1.4
Matomo Analytics

Matomo est une application de la société néo-zélandaise InnoCraft.

Vous pouvez utiliser le logiciel open source Matomo Analytics à partir de 19 euros par mois pour 50 000 pages vues pour 30 sites web et 30 membres de l’équipe. Pour 100 000 pages vues, vous devrez payer 35 euros par mois.

Vous avez également la possibilité avec Matomo, comme avec Plausible Analytics, de l’héberger sur votre propre serveur. Ce service est gratuit. La version “sur site” de cette application offre moins d’options de base, mais vous avez la possibilité de choisir l’endroit où vos données sont conservées.

Une différence par rapport à Simple et Plausible est que Matomo peut être en mesure de traiter des données à caractère personnel. Il peut également être utilisé pour établir des profils. Par ailleurs, le degré de protection de l’application contre le GDPR dépend également de vos propres choix et paramètres.

Si vous optez pour la version en nuage, votre Matomo devrait au moins le mentionner dans votre déclaration de confidentialité.

1.5
Piwik PRO

Piwik PRO, qui a un large chevauchement avec Matomo puisqu’ils étaient auparavant la même société, est gratuit jusqu’à 500 000 pages vues par mois et 10 sites web, où vous pouvez également utiliser le gestionnaire de balises et de consentement.

Piwik Pro vous permet de surveiller le nombre de pages vues, de sessions, d’objectifs, de flux d’utilisateurs et d’entonnoirs. Piwik utilise des serveurs aux Pays-Bas, en Irlande et en Allemagne. Dans sa déclaration de confidentialité, Piwik explique quels services et serveurs il utilise.

Si vous optez pour la solution en nuage, qui est réglementée en partie en Europe mais aussi en partie par Microsoft Azure, vous devez toujours vérifier si vous disposez d’une option à cet effet. Ce système permet à Piwik PRO d’utiliser Microsoft Ireland, entre autres, comme sous-processeur.

Dans leur déclaration de confidentialité, ils indiquent toutefois qu’ils proposent également une solution auto-hébergée.

Conclusion

Les récentes décisions du GDPR ont sans doute déclenché une accélération de la suppression progressive d’Universal Analytics chez Google. Cependant, le GA4 ne fournira pas les solutions souhaitées par Google. Il est donc recommandé d’investir dans une alternative à GA compatible avec le GDPR dès que possible.

Vous pouvez contacter un DPD reconnu pour vous aider à faire ce choix.

Delen:

Meer berichten

Partners

©DPO Associates Alle rechten voorbehouden. Privacy verklaringCookie verklaring | Algemene voorwaarden